acumen_noir-2024

Modes : boutiques magnétiques par Gonzalez Haase

ARTICLES SIMILAIRES

Les initiés le savent : Modes est le temple de l’avant-garde italienne. Le concept-store d’Aldo Carpinteri est composé de griffes de niches comme Amina Muaddi, The Attico ou Ganni ou encore des marques de luxe telles que Saint Laurent, Blumarine ou Maison Margiela. L’architecture de leurs flagships a été réalisée par Judith Haase et Pierre Jorge Gonzalez du studio Gonzalez Haase AAS. À Paris, Milan ou Porto Cervo, les boutiques sont tout simplement magnétiques. Le magasin de 314 m2 sur deux étages est situé dans l’un des quartiers emblématiques de Paris, rue François-1er. Les deux principaux matériaux utilisés pour construire l’espace sont l’acier inoxydable ainsi qu’une moquette en soie. Les deux éléments sont répartis de manière égale à chaque étage, mais leur utilisation s’inverse lorsqu’on passe d’un niveau à l’autre. Le passage entre les deux étages se fait par un escalier bleu cyan. Cette inversion des matières remet en question l’identité cisgenre de notre société, comme pour les vêtements : les caractéristiques corporelles identifiant les hommes et les femmes se désagrègent. À Milan, le fondateur du concept-store a également fait appel au studio berlinois pour son installation extérieure en acier des plus étonnantes. Pendant le Salon international du meuble de Milan, Modes est devenu une destination parallèle pour les visiteurs de la ville. Posée le long de la façade du magasin, l’installation est pensée comme un espace où l’on prend le temps et où l’on peut faire une pause lors des foires de la ville. À Porto Cervo, au niveau de la promenade du port, les architectes ont eu carte blanche et se sont inspirés de la zone portuaire. Jouant avec la végétation luxuriante de l’île et ses constructions, ils ont également fait des références au climat nordique. En témoignent les éclairages, les rideaux en fibre métallique, les surfaces gris neutre couvrant les sols, les murs et les plafonds. Le magasin de 315 m² devient une « coquille » à l’intérieur du village de Porto Cervo où les « bouées » colorées et leurs surfaces argentées sont utilisées pour présenter les vêtements exclusifs du détaillant. 

https://gonzalezhaase.com/projects

https://www.modes.com/fr/?gclid=EAIaIQobChMIs5OUqvnz-AIV5oODBx1aBwTqEAAYASAAEgLCWvD_BwE&gclsrc=aw.ds

Flora di Carlo

(c) Courtesy of DSL Studio di Delfino Sisto Legnani and Melania Dalle Grave and Agnese Bedini

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED