acumen_noir-2024

TOMO KOIZUMI ET LE POUVOIR DES COULEURS POP

ARTICLES SIMILAIRES

Tomo Koizumi, de son vrai nom Tomotoka Koizumi, est un designer japonais à l’univers coloré et volumineux. Basé à Tokyo, il découvre la mode à 14 ans, avec la collection de couture Christian Dior signée par John Galliano en 2004. Au fil des années, il va développer son univers comme étant un hommage vibrant à la culture japonaise.

En 2011, le jeune créateur va lancer sa marque à Tokyo. Quelques années plus tard, c’est grâce à la journaliste et styliste, Katie Grand, qu’il va organiser son premier défilé à la Fashion Week de New York, au sein de la boutique de Marc Jacobs, en 2019. Un show qui sera acclamé et qui propulsera Tomo Koizumi sur le devant de la scène. L’année suivante, il sera finaliste du prix LVMH. Par la suite, il multipliera les collaborations avec Pucci, Sacai, et participera même au défilé hommage à Albert Elbaz à Paris.

Lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo en juillet 2021, il met à l’honneur la chanteuse Misia avec une robe blanche volumineuse aux couleurs pastel en dégradés dans le bas, créant ainsi un moment de poésie qui fera le tour du monde en quelques secondes.

Cette année, Tomo Koizumi a eu le privilège d’être soutenu par la griffe italienne Dolce & Gabbana qui l’a invité à Milan pour son premier défilé à l’étranger depuis la pandémie. Un soutien logistique et créatif qui permet au designer d’avoir accès aux archives de la maison de luxe milanaise. Il y trouve des soies imprimées et des corsets fabriqués à partir de rubans multicolores qu’il recycle. À ces objets de récupération, Tomo Koizumi va greffer des manches volantées et formées de strates multiples de tissus arc-en-ciel. Il imaginera également de longues traînes de tulle ou encore des manches bouffantes.

À travers le processus créatif, il explore de nouvelles matières, silhouettes, techniques et couleurs. À partir des kilomètres de satin qu’il fronce, le designer japonais donne vie à des volumes tridimensionnels accompagnés de dégradés de couleurs à l’image de sculptures vivantes, tout comme il réalise, avec une base d’organza, des nuages de volants et de fronces, créant alors des robes à crinolines ou des tenues d’Arlequin oversized.

« Le choix des couleurs vives, une étude minutieuse des volumes, la théâtralité des formes, les détails couture, l’attention portée à la positivité corporelle et une idée non conventionnelle de la séduction féminine – des thèmes tous récurrents dans la production artistique de Tomo Koizumi – ont fasciné Domenico Dolce et Stefano Gabbana depuis les premières créations du jeune créateur », souligne la maison dans un communiqué.

Les couleurs vibrantes et les silhouettes sculpturales de Tomo Koizumi sont suivies et portées par des stars internationales comme Lady Gaga, Katy Perry ou encore Kiko Mizuhara.

tomo-koizumi.com

Thomas Durin

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED