acumen_noir-2024

LISA CASSELL-ARMS TRANSCENDER LES PAYSAGES

ARTICLES SIMILAIRES

La photographe américaine nous plonge dans des paysages à nul autre pareils, rassemblant ses images et celles prises par son grand-père dans les années 1930 comme une nostalgie fabriquée d’un passé idéalisé.

The Villa © Lisa Cassell-Arms

D’une beauté insaisissable, la série Merged Landscapes de Lisa Cassell-Arms accroche dès le premier regard. Ici, temps et lieu se fondent et se confondent, capturant la magie des points de vue et notre relation singulière avec l’environnement naturel. La photographe d’art américaine, installée dans le Vermont, l’État des montagnes vertes, combine deux paysages en une seule image, créant un parallèle avec nos souvenirs et nos perceptions, amenés à changer au fil de nos expériences de vie. « Ces paysages sont éloignés les uns des autres sur le globe et séparés par le temps », explique cette lève-tôt qui aime saisir la nature aux aurores, lorsque la lumière révèle ses secrets à peine perceptibles.

Monolith © Lisa Cassell-Arms

NATURE ET COMPOSITIONS

Cette virtuose du panorama, passée par l’université de New York et l’International Center of Photography, s’est passionnée dès l’adolescence pour la mécanique, les principes et l’histoire de la photographie. Armée de son premier appareil photo Polaroïd et de sa collection Time Life sur les techniques photographiques, elle n’a eu de cesse depuis lors de nourrir son regard et de façonner son travail. Elle a démarré sa carrière dans la production de spots publicitaires télévisés et l’acquisition de droits de films, puis a bifurqué vers les arts culinaires, publiant entre autres un livre de cuisine, Seasons In A Vermont Vineyard. Aujourd’hui, Lisa Cassell-Arms sublime son art photographique, couchant sur pellicule sa fascination pour la nature, les jardins et les paysages où elle réinterprète ces étendues spatiales et leur physionomie si caractéristique.

Searching for Level © Lisa Cassell-Arms

EN LIEN AVEC LA TERRE

La série Merged Landscapes se démarque de ses précédents travaux, puisant ici dans ses propres archives et celles de son grand-père dans les années 1930. L’idée lui est venue lors de la pandémie, quand elle a redécouvert une collection de cartes stéréoscopiques de son arrière-grand-père. « Elles m’ont toujours fascinée », précise-t-elle. « De format long et horizontal, deux images apparaissent côte à côte, fusionnées au centre, représentant souvent des lieux exotiques. Elles ont été capturées sous des angles légèrement différents, créant une qualité irréelle qui suggère un montage ou un problème dans le temps. »

Dead Creek Folly © Lisa Cassell-Arms

À travers ces photographies, Lisa Cassell-Arms imite ainsi ce format en vogue à partir de la fin du XIXe siècle, jouant sur l’évolution des techniques argentiques et la qualité énigmatique de ces images mystérieuses. En ressort un magnifique dialogue visuel entre formes et ombres, lieux et compositions, où elle invite le regardeur à découvrir une histoire alternative sur ces terres nouvelles.

LISACASSELLARMS.COM
@LISACASSELLARMS

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales

© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED

© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED