acumen_noir-2024

À la découverte du brutalisme italien 

ARTICLES SIMILAIRES

Mouvement singulier de l’histoire de l’architecture, le brutalisme a su charmer de nombreux architectes à travers le monde, et notamment en Italie. Deux photographes transalpins ont fait le choix de capturer ces silhouettes massives et insolites dans Brutalist Italy, publié aux éditions Fuel.  

Le livre Brutalist Italy compile une sélection de plus d’une centaine de bâtiments brutalistes italiens à travers 146 photographies, prises par Roberto Conte et Stefano Perego.

Il aura fallu cinq années aux deux photographes d’architecture pour réunir ces clichés, en parcourant plus de 20 000 km dans toutes les régions de la Péninsule. Car c’est quasiment tout le pays qui s’était doté d’édifices de ce style, des années 1960 aux années 1980.

Parmi les « stars » de l’ouvrage, la Casa del Portuale de Naples, mais aussi le cimetière de Jesi, le sanctuaire du mont Grisa à Trieste, ou encore le complexe résidentiel lavatrici (« machines à laver ») de Gênes. Le livre réunit des exemples étonnants de l’architecture brutaliste italienne, qui se caractérise par l’utilisation de béton armé apparent et d’éléments structurels clairs et bien définis, dessinant une esthétique unique.

« Leur volonté était de souligner que le béton pouvait être de non pas une seule époque, mais de plusieurs. Qu’il pouvait représenter à la fois le présent (ou le futur) et le passé », explique dans l’introduction de l’ouvrage Adrian Forty, professeur émérite d’histoire de l’architecture à la Bartlett School of Architecture de Londres. L’universitaire souligne également : « Les architectes italiens se sont démarqués de leurs homologues du monde entier. Au cours du XXe siècle, le béton était généralement traité exclusivement comme un matériau tourné vers l’avenir – il signifiait une époque qui n’était pas encore arrivée, et le fait qu’il avait également un passé était vigoureusement nié. Mais les circonstances en Italie ont rendu les architectes soucieux de représenter son passé aussi bien que son avenir. »

Brutalist Italy de Roberto Conte et Stefano Perego

Éditions Fuel, août 2023

35,00 €

fuel-design.com

Lisa Agostini

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED