acumen_noir-2024

Un pavillon flottant en bord de mer

ARTICLES SIMILAIRES

Le cabinet d’architecture Trace Architecture Office (TAO) à Pékin voit l’art de concevoir des espaces comme « un organisme en évolution, un tout indissociable de son environnement, plutôt qu’un simple objet formel ». 

Ce projet en bord de mer en est l’exemple. L’équipe de conception s’est inspirée d’une scène poétique : « Un bateau de pêche abandonné s’est échoué dans une baie naturelle à l’extrême est de la péninsule de Jiaodong. Entre mouvement et immobilité, la vie et la mort constituent une image d’éternité et d’instantanéité. » C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée d’un café en forme de pavillon flottant, comme « un petit objet volant léger qui arrive sur cette plage avec légèreté et qui semble pouvoir repartir à tout moment ». Cercles, triangles, arcs, carrés, plaques planes, mâts obliques… tels sont les composants de cette conception où l’horizon et le ciel se rencontrent. L’expérience architecturale démarre par un « trek » sur le sable fin. Alors qu’on marche sur le sol en béton solide, l’espace s’abaisse progressivement et s’ouvre sur la mer et la plage. L’intérieur en acier dispose d’une toilette circulaire, d’un comptoir carré et d’un bar ouvert en forme d’arc. L’intérieur et l’extérieur sont séparés par des portes coulissantes en verre qui, lorsqu’elles sont ouvertes, offrent une plateforme d’observation et de restauration plus spacieuse. Avec son toit-terrasse, le pavillon surplombe le niveau de la mer et offre une vue panoramique sur le village et les collines. 

Nathalie Dassa

t-a-o.cn/seaside-floating-pavilion

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
PODCASTS
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED