acumen_noir-2024

MARIE-LUCE NADAL

ARTICLES SIMILAIRES

DE NUAGE EN NUAGE

Artiste plasticienne et chercheuse, Marie-Luce Nadal chasse et enchâsse les nuages. Fille d’une longue lignée de vignerons catalans, elle s’inspire de la tradition ancestrale des « chasseurs de nuages » tirant des fusées dans le ciel afin de protéger les récoltes de la grêle, pour, munie d’une arbalète et de munitions fabriquées à base de soufre, Faire pleurer les nuages 1, à l’heure bleue, durant cet instant suspendu, à la tombée du jour, où les oiseaux cessent de chanter. Documentées par des photos ou des vidéos, ces performances poétiques se déroulent après un duel d’escrime. Autant de rituels marquant la pratique à la frontière de l’art et de la science de l’artiste ingénieure qui, depuis sa première machine à capturer les nuages (réalisée en 2015), s’ingénie à cultiver l’impalpable et à manipuler l’atmosphère. 

Manipuler l’atmosphère

C’est mue par un rêve utopique que, au fil de ses déplacements et de ses voyages, Marie-Luce Nadal capture des particules de nuages et des résidus d’orages électriques qu’elle réduit en extraits avant de les enchâsser dans des « eoloriums » (aquariums à nuages). Ceux-là même que vous pourrez acquérir en vous engageant à les entretenir (en les alimentant en eau).

« J’ai désiré faire naître un nuage dans une boîte afin de pouvoir, enfin, dire qu’il est possible de jouer avec les nuages comme on joue avec le feu », explique celle qui nous confronte, sinon à la transcendance, du moins à l’obsession humaine pour le contrôle et la domination du monde naturel. Abritant des « fragment[s] de territoire[s] emprisonné[s] », « microcosme[s] soumis à la volonté aléatoire des masses d’air qui se condensent en volutes », ces aquariums à nuages sont aussi pour l’artiste le moyen de « capturer l’éphémère pour le protéger du temps qui passe » 2 tandis que l’on assiste à leur métamorphose, les extraits de nuages, sensibles à la lumière et à la température, ne cessant d’évoluer et de se transformer. 

STÉPHANIE DULOUT 

1 – Titre d’une performance en plein air débutée en 2015

2 – marielucenadal.com

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) en 2009, puis de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) en 2012, Marie-Luce Nadal (née en 1984 en Catalogne) a aussi étudié à la PSL Research University (Paris Sciences & Lettres) au sein du laboratoire de l’École Supérieure de Physique et Chimie industrielle de Paris. Elle a exposé sa Fabrique des Nuages en 2015 au Palais de Tokyo et sa vidéo Faire pleurer les nuages en 2021 à l’Institut français d’Helsinski. Elle a aussi participé à l’exposition Novacène du festival UTOPIA Lille 3000 en 2022.

« Guerre céleste – Marie-Luce Nadal »

La Patinoire Royale Bach

15, rue Veydt, Bruxelles (Belgique)

Jusqu’au 9 mars 2024

prvbgallery.com

ET AUSSI :

« Marie-Luce Nadal, A Summer of Celebrations » dans « ART Situacions III »

Fondation Fiminco

43, rue de la Commune-de-Paris, Romainville

Jusqu’au 7 avril 2024

fondationfiminco.com

S'inscrire
à la newsletter
acumen

Voir plus d'articles

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
SOUNDCLOUD
SPOTIFY
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
SOUNDCLOUD
SPOTIFY
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED