acumen_noir-2024

Omasake, une pépite architecturale et gustative

ARTICLES SIMILAIRES

Au sein de l’Immeuble 27/4, situé à mi-chemin entre l’Opéra et le quartier japonais de Paris, se nichent le bar OMASAKE et le restaurant Sushi
Yoshinaga. Cette nouvelle adresse a été conçue par les agences Sala Hars et Agathe Marimbert avec la même ambition : offrir une vision contemporaine de l’héritage japonais grâce à une série de portes évoquant les temples anciens, du mobilier ultra-design et un éclairage tamisé. L’on perçoit dans cet écrin la volonté de faire cohabiter deux univers diamétralement opposés mais qui se répondent, inspirés de la magie de Tokyo, où cohabitent des aspects culturels modernes et traditionnels.

Tout d’abord, le bar OMASAKE, lieu ultra-moderne, presque futuriste, qui nous fait découvrir, au travers de ses cartes en acier, des sakés d’exception que l’on peut déguster autour d’assiettes à partager. Leur philosophie est simple : « Casser lʼidée erronée du saké que l’on peut avoir. Ce n’est ni un alcool fort, ni un vin de riz, mais le résultat d’une culture ancestrale qui remonte à plus de 1000 ans. » Nous débutons nos festivités par un cocktail, spritz à l’alcool de prune (umeshu), et un verre de saké de la préfecture de Niigata « Kirinzan Mellow » (variétés de riz : Gohyakumangoku et Koshiibuki), profil aromatique riche et doux dominé par des notes fleuries, accompagné d’un assortiment de trois amuse-bouches créatifs japonais confectionnés à partir de sériole, poulet, umeshu et pois chiche, d’une belle originalité.

Puis arrive le plat à partager à base de poulet en teriyaki accompagné de ses pommes de terre rôties au nori (algues japonaises), agrémenté d’une sauce teriyaki au saké doux. La viande était plus que tendre et magnifiquement caramélisée, un véritable coup de coeur. Autre plat, la
poutargue sur son lit de risotto japonais cuit au bouillon de poissons nobles avec son oeuf cuit à basse température, un vrai délice. Des assiettes ultra-soignées et surprenantes en réponse à l’univers global du lieu, accentué par une sélection de musique « pointue », histoire d’envoûter
les convives.

À l’étage, le comptoir à sushis du chef Tomoyuki Yoshinaga et son menu unique, l’omakase. Le chef exerce l’art du sushi depuis près de vingt ans. Après une formation strictement traditionnelle au Japon, il rencontre le très réputé chef Okuda et décide de le rejoindre à Paris. Ici, le menu s’articule autour d’une découverte de produits de saison, issus de la pêche du jour – ou des jours précédents, puisque le chef aime maturer certains de ses poissons afin d’en optimiser le goût et la texture. Une adresse à deux ambiances qui allie maîtrise, découverte et expériences gustatives de haute volée.



OMASAKE
27, RUE DU QUATRE-SEPTEMBRE, PARIS 2E
27QUATRE.COM

S'inscrire
à la newsletter
acumen

footer-acumen-GJ2
FACEBOOK
INSTAGRAM
SOUNDCLOUD
SPOTIFY
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
FACEBOOK
INSTAGRAM
SOUNDCLOUD
SPOTIFY
abonnement
mentions légales
politique de confidentialité
Politique de cookies
archives
© GALERIE JOSEPH 2024 – ALL RIGHTS RESERVED
DESIGNED BY MPA